Skip to content

Dernier jour pour élire « La pire entreprise » de l’année !

27 janvier 2011

Voici une récompense des pires du genre. C’est le cas du prix de la « Pire entreprise de l’année » (Public Eye Award) et elle sera décernée demain. C’est donc votre dernière chance de voter !  Plus de 38 500 internautes ont déjà apporté leurs suffrages, rejoignez-les.

Pour voter : http://www.publiceye.ch/fr/vote/

Les six nominés pour le titre sont (roulements de tambour):

  • BP, à l’origine de la plus grande marée noire de l’histoire des Etats-Unis, après l’explosion, le 20 avril 2010, d’une plate-forme pétrolière dans le golfe du Mexique
  •  l’entreprise sud-africaine AngloGold Ashanti, accusée d’empoisonner le sol du Ghana et de maltraiter ses employés
  • le distributeur suisse d’énergie Axpo, qui se procure de l’uranium à Maïak, en Russie, considéré comme un des endroits les plus irradiés de la planète
  • la firme finlandaise Neste Oil, dont le « green diesel », à base d’huile de palme, est responsable de nombreuses expropriations et déforestations dans les pays d’Asie du Sud-Est
  • l’entreprise taïwanaise Foxconn est aussi sélectionnée, avec ses 18 employés acculés au suicide par des conditions de travail insupportables
  • le cigarettier Philip Morris, qui a engagé une action en Uruguay pour contourner la loi antitabac dont le pays vient de se doter

Créé par les ONG La Déclaration de Berne (DB) et Pro Natura, remplacée en 2009 par Greenpeace, ce prix récompense, depuis 2000, les entreprises jugées particulièrement irrespectueuses de l’environnement et des droits humains. L’objectif : dénoncer publiquement leurs pratiques, à l’occasion du Forum économique de Davos, en Suisse, qui se tient du 26 au 30 janvier 2011. « Les déclarations d’engagement volontaire des entreprises ne soignent en fait que leur image, expliquent La DB et Greenpeace. Dans ces conditions et plus que jamais, il est primordial de rappeler aux entreprises leurs responsabilités. »

MUR DE LA HONTE

Le lauréat rejoindra le mur de la honte du site (Hall of shame) aux côtés des vainqueurs de l’édition 2010 : le groupe suisse Roche, pour ses essais pharmaceutiques en Chine, et la Royal Bank of Canada, pour son financement de l’extraction de pétrole à partir de sables bitumineux.

Une conférence de presse internationale tiendra lieu de cérémonie de remise des prix, le 28 janvier, à l’Hôtel Montana, à Davos, au troisième jour du Forum économique mondial.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :