Skip to content

Ceci n’est pas un pâté ! (mais une crème hydratante… si si, je vous jure !)

2 mai 2011

la_loupiote_creme_hydratante maisonCréation de la crème extra hydratante pour femme en cloque

Je voulais faire un petit plaisir à une amie qui sera bientôt future maman. Comme toutes femmes enceintes, elle cherche à éviter à sa peau les méfaits d’une grossesse comme les vergetures, les tiraillements, les sécheresses, etc … Elle se plaignait l’autre jour de ne jamais trouver de crème assez bio, dont elle est 100% certaine de la composition. Rappelez vous du post Stop aux produits chimiques sur la gueule ! listant tous les produits chimiques composants nos produits de beauté. Effectivement, si on peut éviter ça au bébé, ça sera mieux ! Le prix des crèmes dans le commerce la freinait également, d’autant plus qu’elle en passe un pot par semaine…
 
 À que cela ne tienne, je vole à son secours ! Je lui ai préparé une petite crème maison « spécial femme en cloque ». Et pourquoi spécial pour ces femmes là, me direz-vous ? Eh bien car elle est hyper hydratante grâce :
– au beurre de karité : protecteur, anti-inflammatoire, raffermissant
– l’ huile de germe de blé : régénérante, protectrice, réparatrice
– l’ huile d’olive : antioxydante, émolliente, calmante
– l’huile d’argan : nourrissante, régénérante et restructurante
 
Et en plus cette crème sent divinement la lavande ! La lavande qui, soit dit en passant, est non seulement très bien tolérée par les femmes enceintes mais aussi est calmante, antiseptique, cicatrisante et régénérante. Rien que ça !

 
La recette pour 200ml :

Phase huileuse:

  • 20 g de beurre de karité
  • 30 g d’huile d’olive
  • 30 g d’huile de germe de blé
  • 20 g d’huile d’argan
  • 10 g de cire d’abeille

Phase aqueuse : 100 ml d’hydrolat aromatique de lavande fine

Conservateur: 10 gouttes de Cosgard (conservateur trouvé chez Aroma-Zone)

Faire chauffer séparément les deux préparations au bain-marie à la même température puis incorporer doucement et petit à petit la phase aqueuse (hydrolat) dans la phase huileuse. Mélanger jusqu’à obtenir une émulsion parfaitement homogène. Utiliser de préférence un fouet électrique et battre au moins 10 minutes.

Ajouter ensuite de le Cosgard et l’huile essentielle de lavande (seulement à partir du 4ième mois de grossesse). Cinq gouttes seulement suffiront pour donner à cette préparation une odeur délicieuse. Mais ne pas dépasser la dose car les huiles essentielles sont à utiliser avec précaution pendant la grossesse. Aroma-Zone propose un dossier très complet sur les cosmétiques et produits de base utilisables pendant la grossesse ic i.

N’oubliez pas de soigner le packaging

Parce que je considère que lorsque le femme s’étale la crème sur la peau, c’est un moment de détente intense. Il faut en faire une expérience savoureuse et le packaging en fait parti intégrante. Lorsque c’est du fait maison, on peut se laisser aller à toute la personnalisation et la créativité que l’on désire, alors profitons-en !

Vous pouvez, par exemple, ajouter une pointe de colorant naturel pour donner à la crème une couleur plus attrayante. Je n’avais pas cet ingrédient en stock, tant pis, ce sera pour la prochaine fois. Et puis pour la mise en scène de la photo, finalement, la couleur de ma crème collait bien à ce que je voulais faire. Pour un petit clin d’oeil humoristique, j’ai recyclé un ancien pot qui avait dû contenir du pâté. J’y ai versé la crème hydratante et apposé l’étiquette maison « Bio Factory », déjà utilisée lors de la confection de mon panier garni maison et bio à Noël. Sur une assiette avec deux petits pains et au milieu des champs… On en mangerait presque n’est ce pas ?

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :