Skip to content

J’ai lu mon premier Shi-zen

27 mai 2011

laloupiote_shi_zen_magIncroyable : je gagne un concours !

J’ai eu l’honneur de participer à un méga-super concours de classe internationale sur Cezame et, figurez-vous que j’ai gagné ! Ce qui ne m’arrive absolument JA-MAIS, il faut bien le souligner ici car cela participe grandement à mon enthousiasme (et ne me gâchez pas le plaisir en me soufflant à l’oreille qu’il devait y avoir peu de participants).

J’ai donc gagné un abonnement de 1 an à Shi-zen. Magazine que j’ai découvert au cours d’une de mes divagations internet. Vous savez celles où l’on saute de blog en blog sans but vraiment défini et puis on tombe, au détour d’un clic, sur une petite perle du net, et c’est ça qui est bon ! Cette fois-ci, j’étais plutôt d’humeur vagabonde et j’ai découvert deux perles : Cezame, magazine lifestyle écologique de Erick Hostachy, et Shi-zen, magazine féminin éthique.

Shi-zen ça veut dire nature en japonais. Un mot qui raisonne doublement en moi car déjà la nature, moi j’adore (oulala que c’est bateau ça !…) et cela présage probablement de sujets sur le vivre au naturel, le bio, le développement durable et le respect de la nature. Deuxièmement, ce mot Shi-zen est japonais. L’affaire DSK et ses frasques sexuelles n’ont pas ôté de ma mémoire la catastrophe que le japon vit depuis le 11 mars.

Bref je m’égare, revenons à nos moutons. Ce magazine m’a interpellé. J’aime bien tout ce qui est fifille et féminin, il faut l’avouer. Seulement il y a des limites. Je voulais de la vraie info, qui quand tu as terminé l’article tu en ressors un peu moins concon. Mais je voulais aussi de la lecture de filles, parce qu’il ne faut pas lutter contre sa nature. C’est très mauvais pour le teint !

De l’info et du fifille

Shi-zen arrive bien à jongler avec ces thèmes. On y parle de locavorisme, des labels du recyclage, des démélés juridiques des refugiés en France et on y découvre un peu la Chine. On vous dira aussi que l’accouchement et bien oui, ce n’est pas une partie de plaisir, ça fait mal mais il y a des moyens pour adoucir ce moment horrible le plus beau de la vie.

Côté fifille, on vous conseillera de ne pas faire de régime, on y découvre un nouveau créateur Shifumi et les photos d’un défilé de mode éco-responsable avec des filles comme nous qui jouent les mannequins et on les trouvent même très jolies. Et ça, ça booste le moral. Et puis, en passant, un petit test pseudo-psycho que l’on fera entre copines et qui détend.

Bref, bien sympa ce mag. On attend quand même un peu plus de bonnes adresses dans les villes de province car il se passe des choses par ici aussi ! Si si ! Mais il faut le dire, vivement le prochain numéro, j’adore !

4 commentaires leave one →
  1. 30 mai 2011 16:05

    Il y avait peu de participants, mais que des participants de qualité :))

    • 31 mai 2011 16:56

      :)

  2. 30 mai 2011 00:05

    Bonsoir!

    Je suis ravie que cette première lecture t’ait plu :)
    Pour les bonnes adresses on essaie d’en mettre sur le blog plutôt, tout ce qu’on a à dire ne tient pas dans le mag ^^

    • 30 mai 2011 12:16

      je mets également le lien du blog alors: http://www.shizen-lemag.fr/blog/ !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :